fabrication de maquettes

Actualités

Création de décors muséographiques pour une exposition consacrée à l’Austrasie

Après 15 ans de fouilles et de recherches scientifiques, l’agglomération de Saint-Dizier, en partenariat avec l'INRAP et le musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, organise pour la première fois une grande exposition dédiée à l’Austrasie.

Cette exposition labellisée d’intérêt national « Austrasie, le royaume mérovingien oublié » présente un territoire méconnu du haut Moyen Âge ; On y découvre des vestiges datant de l’époque du royaume des Francs de l’Est, parmi lesquels des pièces exceptionnelles empruntées aux grands musées européens.

L’atelier Caravane, en charge de la scénographie, a choisi Ducaroy Grange pour réaliser l’ensemble des décors muséographiques. Ce sont des reconstitutions ayant trait à la vie quotidienne, réalisées à partir de données transmises par les archéologues.

Reconstitution d’un mur d’habitat mérovingien

Réalisation de décors d’exposition par Ducaroy GrangeCette reconstitution à l’échelle 1 montre le principe de construction de l'habitat mérovingien et les matériaux utilisés. Elle ne restitue donc pas l'intégralité d'un habitat rural avec ses murs en torchis et en bois, sa toiture couverte de chaume mais présente une seule partie de mur en cours d'achèvement, laissant voir sa structure en bois de sauge tressé.

Reproduction d’un bas fourneau

Fabrication de décors muséographiques par Ducaroy GrangeCe décor reproduit, en taille réelle, un bas fourneau mérovingien ; l’ouvrage servait à la réduction du minerai de fer : mélangé à du charbon et soumis à de hautes températures (entre 1000 et 1200 °) le minerai se transformait en filaments de métal enchevêtrés dans les scories.

Le bas fourneau était construit en pierres recouvertes de terre et disposait d’un système de ventilation forcée grâce à une tuyère latérale. Il était ouvert dans sa partie haute pour le remplissage et à sa base pour l'écoulement des scories.

Réalisation de fac-similés et de moulages

Les forgerons mérovingiens savaient rendre le métal souple et résistant. L’exposition présente des fac-similés de certains de leurs outils : cisaille, pince, marteau…

Création de décors pour une exposition archéologiqueUn bas-relief d’ossements d’animaux, réalisé en résine selon des procédés de moulage, montre des traces d’entailles sur les os, révélant l’usage de « couteau » pour découper la viande.

Ces décors sont démontables et aisément transportables. L’exposition, après sa première présentation à Saint-Dizier, vient d’être réinstallée au musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye.

X

Copyright Ducaroy-Grange

Toute reproduction interdite