fabrication de maquettes

Les tendances du marché.

En architecture, dans l’industrie, pour les musées et les expositions, nos maquettes physiques ont toute leur place aujourd'hui.

la-maquette-un-support-professionnelDe nouveaux supports de conception, de présentation et de communication se sont développés mais la maquette reste un support incontournable. Elle répond à des choix stratégiques spécifiques.

En architecture la maquette physique continue d’être un outil d’élaboration ou de présentation de projets.
Que ce soit dans le cadre de concours, pour une opération de concertation ou de promotion, qu'il s'agisse de la construction d'un bâtiment ou de la rénovation de tout un quartier, qu'elle s'adresse à des professionnels ou au grand public, la maquette d’architecture est aujourd'hui un support d'étude et de communication pertinent. Le pouvoir de séduction des maquettes n'a pas échappé aux promoteurs immobiliers qui les exposent dans les salons et les espaces de vente pour présenter leurs nouveaux programmes.

Pour l'industrie, si la maquette physique est parfois utilisée en phase d'étude (conception, validation) c'est surtout pour son efficacité dans la stratégie de communication qu'elle est choisie : formation et concertation en interne, présentation des sites, exposition des process ou des prototypes transportables sur les salons. Aujourd'hui, dans notre environnement « tout multimédia », la maquette devient un formidable atout d'originalité et de visibilité.

Dans les Musées et les expositions, de nouveaux outils de médiation se sont développés grâce aux nouvelles technologies mais la réalisation de maquettes et la création de décors n’en sont pas pour autant détrônées et intègrent aujourd’hui les tendances du marché. La maquette topographique blanche, support de projection multimédia, en est un bel exemple.

Construction de décors et de maquettes d’exposition sont au cœur des nouvelles scénographies des musées.
Depuis toujours la maquette de musée met en scène les connaissances, les savoirs et les découvertes ou les hypothèses scientifiques. C’est le cas en particulier des maquettes de reconstitution historique, de restitution archéologique, de sites géographiques, de phénomènes géologiques.

Actuellement les expositions s’équipent de plus en plus de maquettes pédagogiques. L’approche en est plus ludique et interactive grâce à des maquettes tactiles et à des maquettes animées par des dispositifs sonores ou lumineux.

X

Copyright Ducaroy-Grange

Toute reproduction interdite